Vous vous demandez comment bien dormir la nuit sans prendre de médicaments ? C’est simple. Essayez les plantes. Utilisées depuis la nuit des temps, les plantes peuvent être en effet de véritables somnifères naturels.

Pourquoi bien dormir la nuit est-il important ?

Comme l’alimentation ou encore l’activité physique, le sommeil est un véritable pilier de notre bien-être. Des troubles réguliers du sommeil peuvent en effet avoir de graves répercussions sur la santé. Mal dormir favorise ainsi les maladies cardiaques. Cela réduit également nos capacités cognitives et peut même conduire, à la longue, à une dépression. Sans parler en plus des conséquences sur la vie familiale, professionnelle… Bref, vous l’avez compris, bien dormir est indispensable.

Alors comment bien dormir la nuit alors que l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) observe une diminution régulière du Temps de Sommeil Total.

Les experts du sommeil recommandent par exemple d’instaurer une routine avant d’aller se coucher :

  • un dîner ‘léger’ ;
  • une déconnexion des écrans ½ heure avant le coucher (à heures fixes) ;
  • se détendre avec des exercices simples de respiration ou un rituel : douche tiède, séance de ronronthérapie, carré de chocolat, exercice de relaxation, application d’HE de lavande fine sur la face interne des poignets et le plexus solaire, etc.

La phytothérapie au secours de notre sommeil

Certaines plantes, en cas de troubles du sommeil, constituent aussi d’excellents remèdes. Elles sont en outre, contrairement aux traitements médicamenteux, sans effet secondaire ni accoutumance ! Elles ne désorganisent pas non plus les différents stades du sommeil. Voici notre top 3 des plantes sédatives incontournables.

La Valériane

Appelée au Moyen-Âge « guérit-tout », la valériane est une plante médicinale sédative puissante. Selon une étude de NIH, elle serait aussi efficace que les anxiolytiques à base d’oxazépam ! Et en Allemagne, plus d’une centaine de somnifères et tranquillisants utilisent son principe actif.

Utilisation

La valériane s’utilise principalement en décoction ou infusion. Autres utilisations : teinture, extrait normalisé…

La Passiflore

Les Aztèques sont les premiers à avoir découvert l’effet sédatif du fruit de la passion. Reconnue par l’Agence Européenne du Médicament, la passiflore concentre les atouts. Si elle est très efficace pour traiter les troubles du sommeil, c’est aussi la plante anti-stress par excellence.

Autres propriétés : décontractant musculaire, antispasmodique…

Utilisation

La passiflore s’utilise en infusion pour les troubles légers d’insomnie et les insomnies légères. Mais elle peut également résoudre l’insomnie chronique. Dans ce cas, consultez un spécialiste. Il vous donnera les dosages et veillera aux interactions avec d’autres plantes ou médicaments.

Autres utilisations : gélules de poudre sèche, extrait liquide…

L’Eschscholtzia

Originaire de Californie, l’Eschscholtzia est aujourd’hui reconnu pour ses vertus tant anxiolytiques que sédatives. Il permet ainsi de traiter aussi bien les difficultés d’endormissement que les insomnies. Le Pavot de Californie est aussi performant pour soulager le stress mental.

Utilisation

En tisane de fleurs séchées ou en gélules de poudre.

Il existe d’autres plantes connues pour leurs effets sur le sommeil. En voici une petite liste non exhaustive : aubépine, ballote noire, camomille, fleur d’oranger, lavande, mélisse, tilleul, verveine… Certaines peuvent être combinées pour potentialiser les effets. Demandez dans tous les cas conseil à un spécialiste.