En cas de mal de dos grossesse, nausées et autres petits désagréments, la phytothérapie peut être une solution efficace. Le point sur les plantes spécial femmes enceintes pour attendre bébé en toute sérénité.

Mal de dos grossesse, nausées, insomnies… : et si vous consultiez un phytothérapeute ?

De nombreux médicaments traditionnels étant contre-indiqués pendant la grossesse, de plus en plus de femmes ont recours aux plantes. Et il est vrai qu’en matière de phytothérapie, de nombreuses solutions existent pour soulager les petits maux de la femme enceinte. Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un phytothérapeute. Il connaît les plantes à associer et le nombre maximum de principes actifs à combiner. Il sait aussi lesquelles sont à éviter pour ne pas risquer d’interaction négative avec un traitement en cours. Lesquelles sont toxiques pour le fœtus et/ou la femme enceinte. Bref, la grossesse est incompatible avec l’automédication.

Du grec « phytos » ‘plante’ et « therapeuo » ‘soigner’, la phytothérapie utilise plusieurs formes pour prévenir et guérir : extrait fluide de plante fraîche standardisée (EPS), décoctions, extraits (à chaud ou à froid), infusions, poudres, teintures- mère ou macérations hydro-alcooliques, suspension intégrale de plante fraîche (SIPF), tisanes…

En période de grossesse, les spécialistes recommandent les tisanes et les gélules aux extraits de plantes.

Quelles plantes contre les nausées et vomissements de la femme enceinte ?

S’il n’existe pas de plante miracle contre les nausées, les herboristes recommandent la synergie de certaines plantes en infusion : basilic, gingembre frais râpé ou lyophilisé, marjolaine, matricaire, mélisse, menthe poivrée, serpolet, verveine odorante…

Dans tous les cas, achetez des plantes biologiques et veillez à leur provenance. Privilégiez les herboristeries qui pourront en outre vous prodiguer des conseils.

Fatigue et coups de pompe

Tout à fait normale aux 1er et 3ème trimestres de grossesse, la fatigue peut être handicapante lorsque l’on travaille. En phytothérapie, la menthe poivrée est un excellent remède anti-fatigue. On l’utilise en infusion ou dans un bain pour retrouver du tonus.

Mal de dos grossesse

En infusion ou en gélules de poudre, la matricaire associée à la lavande et la reine des prés, soulage les maux de dos. Le cataplasme d’argile verte est aussi un remède (de grand-mère) efficace.

Jambes lourdes et insuffisance veineuse

Contre cette pathologie liée à une augmentation du volume et du débit sanguins qui agit sur l’efficacité du retour veineux, deux plantes sont particulièrement efficaces : l’hamamélis et la vigne rouge.

Insomnie et stress

Si la grossesse est un moment heureux, l’approche du terme (et de l’accouchement!) peut être anxiogène pour certaines femmes. Notamment celles qui mettent au monde leur bébé pour la première fois. La passiflore aide à s’endormir. Quant à l’angélique, la lavande, la mélisse, l’oranger ou encore le tilleul, ce sont d’excellents remèdes pour déstresser.

Constipation grossesse

La grossesse entraîne naturellement un ralentissement du transit intestinal. Avec comme conséquence pour environ 40 % des femmes, des problèmes de constipation. Le psyllium est l’un des meilleurs remèdes naturels contre ce désagrément. Autres plantes à utiliser pour normaliser le transit : la racine de guimauve et les fleurs de mauve.