Quel miel choisir pour cicatriser une plaie ? Lequel est le plus efficace contre la toux ? Si le miel, composé majoritairement de sucres simples facilement assimilables, est idéal pour adoucir, il a aussi d’autres atouts. Ce nectar de fleurs ou miellat est en effet également reconnu pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Déjà en 2400 av. J-C, les médecins égyptiens l’utilisaient pour traiter les blessures ainsi que certaines maladies rénales, oculaires ou du tube digestif. Sans parler des saveurs du miel, très variées selon les crus. Zoom sur ce ‘nectar des dieux‘ qui ne requiert aucune intervention humaine !

Le miel, un marché où l’on trouve le pire comme le meilleur

Tout comme les vins, certains crus de miel ont également des labels qui garantissent leur valeur :

  • Indication Géographique Protégée (IGP) : miels d’Alsace, de Provence, des Cévennes… Et, parmi ceux-ci, certains ont aussi un Label Rouge comme le miel de Sapin d’Alsace ou encore le miel toutes fleurs de Provence.
  • Appellation Origine Contrôlée ou Protégée (AOC et AOP) : miels de sapin des Vosges, de Corse…

Acheter du miel bio ou labellisé, c’est ainsi la garantie d’un produit 100 % naturel qui n’a subi aucune transformation. Car, malgré les contrôles, il y a malheureusement de nombreuses malfaçons voire malversations sur le marché de l’apiculture : abeilles biberonnées au glucose, assemblage de miels douteux, ajout d’additifs dont du sirop de glucose….

Voici donc quelques critères pour savoir quel miel choisir, qu’il soit issu de plantes à fleurs ou d’arbres mais aussi de spécificités locales ou saisonnières :

  • le label AOC, AOP, IGP ou bio ou, le cas échéant, une mention claire de l’origine du miel ;
  • la mention « Récolté et mis en pot par l’apiculteur » ;
  • un apiculteur local dont vous connaissez l’éthique, etc.

Même si le monde médical en France ne reconnaît pas encore l’apithérapie, les bienfaits des produits de la ruche font cependant l’unanimité. Mais pour bénéficier des nombreux atouts du miel, encore faut-il choisir les bons !

Quel miel choisir pour la beauté de la peau et des cheveux ?

Si la cosmétique bio et les recettes maisons naturelles utilisent beaucoup le miel, ce n’est pas un hasard. Cicatrisant, purifiant, antiseptique, anti-oxydant et hydratant, le miel répond à tous les besoins :

  • l’acacia pour les peaux sèches et sensibles,
  • le thym ou le châtaigner pour les peaux grasses à tendance acnéique,
  • le sapin, le châtaigner et le sarrasin en tant qu’action contre le vieillissement cellulaire…

Quel miel choisir pour apaiser et favoriser le sommeil ?

En cas d’insomnie et de troubles du sommeil, les miels sédatifs constituent d’excellents remèdes naturels : tilleul, oranger, trèfle… Ingérez-les quelques heures avant le coucher (infusion, directement sur une cuillère…) pour bénéficier de leurs vertus médicinales.

Quels miels contre les infections hivernales ?

Certains miels, riches en vitamines B et oligo-éléments, sont d’excellents remèdes contre les états grippaux, les maux de gorges, les affections respiratoires et autres soucis de l’hiver : acacia, eucalyptus, lavande, manuka, pin, sapin, thym…

Rendez-vous chez votre apiculteur local pour découvrir les différentes saveurs des miels et leurs très nombreuses vertus thérapeutiques : régulation intestinale, apaisement des migraines et états nerveux, effets purgatifs, reminéralisants, tonifiants, diurétiques, antiseptiques, anémiques, cicatrisants…